Syndicat mixte du Grand Bassin de l'OustAgricoles
⇒Thème phytosanitaire
  ⇒Contrôle de pulvérisateur
En quoi consiste le controle?

Par l’intermédiaire de l’un des 64 opérateurs agréés CRODIP (Comité régional d’Organisation des Diagnostics de matériels de Protection des cultures) sur la Bretagne, tous les organes du pulvérisateur sont passés en revue.

Le CONTROLE du pulvérisateur est obligatoire à partir du 1er janvier 2009, avec une fréquence de 5 ans.
Les agriculteurs seront appelés en fonction de leur n° SIREN.

Si le pulvérisateur est en bon état de fonctionnement, une pastille verte sera apposée sur la cuve :

Dans le cas contraire, l’opérateur vous transmet une fiche bilan qui vous renseigne sur les réglages et/ou réparations qu’il est souhaitable d’effectuer …

Quelle que soit leur nature, ces réparations sont essentielles

car un pulvérisateur bien réglé, c’est :
· des doses précises, donc à terme une économie de produit,
· une répartition homogène des produits sur les culture, donc pas de surdosage ou sous-dosage,
· un contrôle précis de l’application (pression et volume) permettant certaine réductions de doses.

Lors du diagnostic, l’opérateur pourra vous conseiller sur l’entretien de votre matériel (entretien du treuil de levage, contrôle de la tuyauterie et des éléments qui s’y rattachent, contrôle des buses, des filtres et des antigouttes, état de la rampe…), ce qui vous permettra de limiter au maximum et par vous-même les disfonctionnements.

Toutes les informations : http://www.crodip.fr/
Imprimer cette fiche