Syndicat mixte du Grand Bassin de l'OustGrand public
⇒Thème phytosanitaire
  ⇒Les bons gestes pour l'environnement
Les jardiniers amateurs sont aussi concernés par la réglementation…

Les particuliers sont amenés à repenser l’entretien de leur jardin afin de respecter les arrêtés qui réglementent l’utilisation des produits phytosanitaires dans le but d’améliorer la qualité des eaux.

Comment éliminer les herbes indésirables ?

Les techniques préventives et curatives permettent d’intervenir aussi bien sur des surfaces perméables que imperméables, et bien sûr sur des zones qui sont interdites de désherbage chimique. Différents procédés existent : le désherbage thermique et le désherbage mécanique. Sur des surfaces qui sont éloignées des points d’eau et perméables, il est possible d’utiliser des désherbants mais en adoptant les bons gestes pour vous et votre environnement.


Avant le traitement

Déterminez les zones à risque ou interdites de traitement

Les surfaces à risque : Les zones imperméables comme les allées en bitumes, les terrasses en pavés ou béton sont des surfaces à risque de ruissellement.

Les zones interdites de traitement : Elles sont déterminées par les arrêtés

L’arrêté préfectoral du 4 avril 2005 interdit toute application de produits phytosanitaires à moins de 1 m des cours d’eau, fossés (même à secs) et points d’eau. Il est interdit de traiter les bouches d’égouts, avaloirs et caniveaux.
Cet arrêté concerne tous les utilisateurs de produits phytosanitaires : collectivités, agriculteurs et les particuliers.
Quant à l’arrêté du 12 septembre 2006, il interdit de traiter à moins de 5 m de tout point d’eau (ruisseaux, étangs) inscrit sur les cartes IGN au 1/25 000ème
   

 

Ces arrêtés sont remplacés par l’arrêté du 1er février 2008

 

Mesurez les surfaces à désherber :

• Les surfaces perméables comme les allées en gravillons, en stabilisé qui ne présentent pas de traces de ravinement,

• Les potagers, les gazons, qui sont éloignés des points d’eau peuvent recevoir un traitement, foliaire de préférence.

Pensez à mesurer ces surfaces une bonne fois pour toute, cela permet de préparer votre volume de bouillie en fonction de la dose autorisée et vous éviterez le gaspillage.

Bien choisir son produit

Assurez-vous que vous employez bien un produit portant la mention EAJ « emploi autorisé dans les jardins », les produits ne comportant pas cette mention sont interdits pour les jardiniers amateurs,

Choisissez les bons produits adaptés à vos besoins (un désherbant foliaire sur des plantes levées)

S’assurer des bonnes conditions météo

Afin limiter les risques pour l’environnement et votre santé et pour une meilleure efficacité du produit, traiter par beau temps :

Température entre 10 et 20°C, traitez de préférence le matin ou le soir

Ne traitez pas par temps de pluie ou lorsqu’ une pluie est annoncée.

Ne traitez pas lorsqu’ il y a du vent (vitesse inférieure à 10Km/h

S’équiper du bon matériel

Utilisez un pulvérisateur plutôt qu’un arrosoir. Votre traitement sera plus efficace et vous gaspillerez moins de produit.

Se protéger et protéger l’entourage

Portez des vêtements imperméables, type combinaison et gants imperméables aux produits chimiques que vous pourrez trouver dans votre jardinerie,

Portez des bottes

(voir fiche technique précédente : Protection Individuelle de l’utilisateur)

Remplir le pulvérisateur

Prenez soin de remplir votre pulvérisateur sur une surface perméable, plane et éloignée des points d’eau. Assurez une discontinuité entre votre pulvérisateur et l’alimentation eau lors du remplissage.

Si vous avez fini le bidon, pensez à le rincer au moins 3 fois puis déversez l’eau de rinçage dans votre pulvérisateur. Surtout ne déversez pas cette eau de rinçage dans l’évier ou à l’égout, la pollution serait immédiate.

 

Pendant le traitement

Attention à votre environnement et votre entourage

Ne laissez pas vos enfants ou animaux jouer dans le jardin pendant et après le traitement.

Conserver la tenue de protection pendant le traitement, au moins la combinaison, les gants et les bottes. Pensez à garder votre masque et vos lunettes pour les traitements en hauteur.

(Avoir l’oeil sur la météo

(Eviter les zones à risque

Souvenez vous qu’il est interdit de traiter à moins de 1 mètre de tout point d’eau (fossés, ruisseaux, étangs et il est interdit de traiter sur les bouches d’égouts, avaloir et caniveaux.

 

Après le traitement

 

Rincer le pulvérisateur

S’il reste de la bouillie dans votre appareil, surtout ne la jetez pas à l’égout, diluez ce reliquat et épandez le sur la surface que vous venez de traiter.




Rincer le matériel de protection

Pensez à rincez vos bottes, vos gants et votre tenue imperméable.

Ne stockez pas votre matériel de protection avec vos produits phytosanitaires.

Placez votre masque à cartouche dans une boîte hermétique et rangez-la à l’écart de vos produits phytosanitaires.




Se laver

Rincez-vous au moins les mains et le visage




Stockage des produits

Conservez les produits dans leur emballage d’origine, dans une armoire réservée uniquement au stockage des pesticides, fermée à clef, hors de portée des enfants et des animaux, éloignée de toute denrée alimentaire.

Devenir des emballages vides

Il est interdit de jeter vos emballages vides dans la nature ni de les brûler. Ils peuvent être déposés dans une déchetterie si elle les accepte. Demandez à votre magasin s’il peut les récupérer.

Imprimer cette fiche