Syndicat mixte du Grand Bassin de l'OustAgricoles
⇒Thème fertilisation
  ⇒Interpréter un RSH
Comment interpréter une analyse de reliquat d’azote en sortie d’hiver

Une analyse de reliquat d’azote en sortie d’hiver (RSH) permet de mesurer la quantité d’azote minéral qui reste dans le sol à une période cruciale : après la période de lessivage hivernal et avant les apports du printemps.


Il donne une indication de la quantité d’azote minéral résultant des apports non valorisés par le précédent, de la minéralisation du stock d’azote organique dans le sol et qui sera disponible pour la culture de la campagne en cours.

Lire le rapport d’analyse

Les reliquats d’azote sont mesurés par horizon (tranche de profondeur de sol de 30 cm). L’analyse porte sur l’azote nitrique (NO3-) et sur l’azote ammoniacal (NH4+)

La forme ammoniacale de l’azote est transitoire entre l’ammonification de l’azote organique et la nitrification qui aboutit à la formation d’azote nitrique, lessivable et assimilable par les plantes. A l’inverse, l’azote ammoniacal est peu mobile et non assimilable.


C’est pourquoi, pour calculer le reliquat réellement disponible au moment du prélèvement, on additionne les teneurs en azote nitrique de tous les horizons et la teneur en azote ammoniacal du 1er horizon (0 à 30 cm)


Il convient ensuite de prendre en compte les éventuelles pertes par lessivage dues aux précipitations entre la date du prélèvement de l’échantillon et la période d’utilisation de l’azote (Stade « épi à 1 cm » pour les céréales). Une correction peut être apportée à la valeur en azote nitrique du reliquat en fonction de la valeur du cumul des précipitations dans cet intervalle de temps.

Utiliser le résultat

La méthode du bilan, qui fait référence en matière de plan de fumure prévisionnel, s’appuie, entre autres, sur l’incorporation dans la dose d’azote calculée d’un reliquat d’azote en sortie d’hiver. La valeur de ce reliquat peut être estimée par certains outils de calcul (informatisés ou non) mais le mieux reste d’utiliser une valeur de reliquat issue d’une analyse qui prendra en compte les spécificités de la parcelle : caractéristiques du sol, passé de fertilisation,…

Imprimer cette fiche